jeudi 7 juin 2012

Bricoptimiste

Bricolage raté et marrant, l'étagère s'écroule sous le poids des disques. Fail magnifique !
Devise n°1 du bricoleur : "Ca va le faire". Le bricoptimiste est persuadé que la notion de surcharge maximale est une simple précaution légale que le constructeur ajoute dans la documentation technique pour brider sa créativité.
Devise n° 2 : "C'est mieux comme ça". La mauvaise foi légendaire du bricoleur lui permet d'affirmer haut et fort, face à sa famille dubitative, que "c'est mieux comme ça" ou que "c'était prévu". Dans le cas présent, il pourra même ajouter ensuite que de toute manière, plus personne n'écoute de disques vinyl...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire